“Toujours c’est vraiment très très long”, solo / théâtre, adapté de “La Petite”, la première le 30 septembre 2021 à Grain de Sel (Séné), puis en tournée…

D’après “La Petite” de Sandrine LEMEVEL-HUSSENET librement écrit à partir des témoignages récoltés par Karyne PUECH-CHIAVERINA édité chez Christophe Chomant Éditeur.

Toujours c’est vraiment très très long (adapté de “La Petite”)

Avec Karyne Puech-Chiaverina, du Théâtre du Tapis Bleu (comédienne, collectrice et adaptatrice) ; assistante mise en scène : Sophie Hoarau ; mise en scène et direction d’acteur : Jérémy Colas ; création sonore : Valentin Ferre ; technique : Sam Chari ; collaboration artistique : Denis Colin et Florian Chiaverina ; chargée de production : Martine Réjasse.

Soutenu par La Quincaille, maison des artistes de Poullaouen, le centre culturel Grain de sel de Séné, le forum de Nivillac, La Grange Théâtre, le département 35, la ville de Redon.

.https://cie-theatre-du-tapis-bleu-1.jimdosite.com/

Voir l’article “La Petite” dans l’onglet “Théâtre” de ce site.

.

La maison de famille est le lieu privilégié de l’intimité , elle y abrite les objets ayant appartenu à toutes les générations.
La «petite-fille» est venue pour la veillée de la grand-mère et, reprenant ses jeux d’enfance, elle convoquera les objets et déterrera les secrets dont ils étaient dépositaires.
C’est de la violence faite aux femmes de cette famille dont il est question : la peur de l’homme, son absence ou sa potentielle violence, la sexualité sans consentement…
Les objets sont vivants, la petite fille les incarne, les personnifie de manière à traduire ce que nous ressentons quand nous fréquentons un objet chargé de mémoire. Nous sommes ici dans un territoire qui était maîtrisé du vivant de la grand-mère mais qui vole en éclat avec sa disparition comme des mots trop longtemps retenus. Le personnage de la «petite fille» tente instinctivement de sortir du mode « survie émotionnelle» dans lequel les femmes de sa famille se sont réfugiées.
Le noir de la nuit qui enrobe petit à petit la maison de la grand-mère renvoie à l’obscurité de la cave, source de frayeurs à la fois, impérieuses et difficile à comprendre pour la petite fille devenu adulte. Ce huis clos développera un univers entre réalité, souvenirs et fantasmes. La «petite fille» utilisera les ressorts qu’utilisent les enfants pour se faire peur, pour essayer de surmonter ce sentiment et avancer dans sa vie d’adulte à elle.

Prochaines dates 2021-2022 :
– jeudi 30 septembre 2021 à 20h30 :  

 Centre culturel Grain de sel – Séné (56) 
– vendredi 22 octobre 2021 : Forge de Fégréac
– octobre 2021 : quincaillerie maison des artistes – Poullaouen (29)
– décembre 2021 : ville de Redon (35)
– 2022 : médiathèque la chapelle de brain (35)
– 2022 : Théâtre le City – Loriant (56)
– octobre 2022 : médiathèque de Guémené Penfao (44)

D’autres dates sont en cours !

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *