Le Destin de Gaëlimor : création Compères 2018

PIÈCE EN QUATRE ACTES

REPRÉSENTATION
LE 18 MAI 2018

THÉÂTRE : Création Compères 2018. Atelier théâtre du lycée Ampère de Josselin (56), sous la direction de Sandrine Le Mével Hussenet et de Liliane Dauteuil. Auteurs et comédiens : élèves de CAP et de Bac Pro.

Avec les élèves des Métiers du Spectacle du lycée Louis Armand de Locminé.

Photos Steven Rahuel

Création collective : choix des thèmes principaux (steampunk et post-apocalypse) et des sous-thèmes (dictature, résistance, piraterie, réchauffement climatique et montée des eaux, magie, mythologie, dédoublement de la personnalité, amour…) ; invention des personnages par chacun des comédiens (âge, passé, destin, caractère, lien avec les autres…) ; création collective du scénario ; découpage en scènes à improviser ; écriture, mise en scène ; choix des costumes ; réalisation des costumes par les élèves des métiers du spectacle du lycée Louis Armand de Locminé (56) sous la direction de Colette Hebert, professeure ; rencontre avec un spécialiste du steampunk, Fernand Vastenaecken alias Nictoo, artiste peintre infographiste et photographe ; atelier de combat scénique avec Cédric Chavin (création collective de la chorégraphie des combats à mains nues et à l’épée, dirigée par le « maître ») ; mise en musique live par le musicien Michel Devillers et en lumière par Alain Rault ; choix d’une scénographie épurée ; réalisation d’un film-documentaire sur le making-off de la création, par le filmmaker, Steven Rahuel, ancien Compère (La Légende de Gaëlimor) ; captation du spectacle.

L’histoire : En l’an 3518, la Terre est recouverte par les océans, le monde est composé d’îles montagneuses, vestiges des anciens grands massifs des hautes montagnes. La glace et la neige ont disparu. L’eau douce est une denrée rare, devenue source de conflit, monnaie d’échange, instrument de l’oppression. Les hommes ont oublié le passé technologique de l’époque de la surconsommation des ressources terrestres, des guerres nucléaires et des guerres des religions monothéistes. Cependant, la mémoire ancestrale n’a rien oublié des mythes antiques et des rites moyenâgeux. L’animisme et la magie sont de retour sur Terre. Mais face aux catastrophes climatiques et technologiques et à la rareté des ressources, les Hommes ont oublié jusqu’à l’idée même de démocratie. Les dictatures se sont imposées sur les îles du monde, confisquant l’eau et la liberté aux peuples. C’est alors que, dans le royaume de Gaëlimor, sur le port de Flo Sanfrali, se met à souffler un vent de révolte. Tout commence avec la mort de Fahral l’usurpateur, le dictateur sanguinaire de Gaëlimor, et avec l’installation du jeune Algari sur le trône de son père. Ali, l’héritier légitime, parviendra-t-il a mener à bien la résistance et à rétablir la démocratie ? Ses complices sauront-ils vaincre les pouvoirs de la Sorcière Morlane et du tortionnaire Rat Boy ? Lima, le révolutionnaire, pourra-t-il convaincre Algari, son frère de lait, de rejoindre la cause ? Le roi des Pirates, le fameux Cacahuète, retrouvera-t-il l’arme magique que détiennent les océans ? Que pourra la petite fée Thiflo aux si petits pouvoirs ? Mais qui est réellement Lanmor, un chasseur de prime ou… ? Et si l’amour de Lambre pouvait changer le cours de l’histoire… Li San et Patrick, troubadours, anciens soldats du Royaume de Gaëlimor, ralliés à la Révolution et devenus pirates, racontent… « Oyez braves gens ! Venez ouïr l’histoire du royaume de Gaëlimor ! … »

Des visuels :

Ali entouré de ses complices
Alagri sous l’influence de Rat Boy et de la Sorcière Morgane
La troupe au grand complet, après la représentation (Photo Steven Rahuel)
Instant suspendu autour de Cédric Chavin, derrière lui, Sanga ensanglanté et la fée Thiflo inquiète… et Liliane Dauteuil (animation), Alain Rault (technique lumière) et Sandrine LMH (mise en scène)
(Photo Steven Rahuel)

Voir Cédric Chavin : https://medievaleschateaudesperes.jimdo.com/les-specialistes/c%C3%A9dric-chavin/

Le texte :

Le Destin de Gaëlimor

Photo Paimpol août 2018

Ce contenu a été publié dans Ateliers écriture/théâtre/slam. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Le Destin de Gaëlimor : création Compères 2018

  1. Ping : La Légende de Gaëlimor : le film-documentaire [le 30 avril, au cinéma Beaumanoir de Josselin] | Sandrine LE MÉVEL HUSSENET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.